Canva-Landing-Page-Earth-Day-top-banner

Une impression, un arbre.

Une impression qui fera votre fierté. Pour chaque commande d’impression auprès de Canva, nous plantons un arbre. C’est une idée simple avec un grand impact.

Notre impact à ce jour

2,7 millions
arbres plantés
5,7 millions
arbres promis
3 846
bénéficiaires
4 457
hectares de terres dont la restauration est prévue
Person planting tree sapling in soil

Comment ça marche ?

  1. Votre commande donne vie à un arbre.Chaque fois que vous commandez des impressions auprès de Canva, nous plantons un arbre sur l’un de nos 18 sites, répartis dans 11 pays.
  2. Votre arbre rejoint sa nouvelle maison. Reduce. Reuse. Grow. (RRG), une entreprise de reforestation certifiée, trouve l’endroit idéal pour planter votre arbre et redynamiser la biodiversité.
  3. Votre arbre prend racine. Nos communautés locales et nos agriculteurs plantent votre arbre, ce qui revitalise le paysage et encourage une pratique agricole plus durable.

Pourquoi planter des arbres ?

Canva souhaite guérir la planète pour que les communautés et agriculteurs locaux puissent utiliser ses ressources de façon plus durable.

En plantant des arbres et protégeant les forêts, nous améliorons la rétention d’eau, redynamisons la biodiversité et protégeons les habitats tout en créant des emplois dans les secteurs de l’agriculture et de l’agroforesterie.

Man in blue t-shirt carrying young tree to plant
Man planting trees in Mt Sinaka

Ce que nous plantons

Nous plantons des espèces endémiques pour restaurer les écosystèmes essentiels en danger.

Pour promouvoir la diversité de la flore, nous avons planté plus de 205 espèces d’arbres différents, notamment diverses variétés de ficus et des afzelia quanzensis.

Protection des espèces menacées

L’initiative One Print. One Tree. protège également des espèces animales menacées en préservant leurs habitats.

Il s’agit de l’objectif principal de notre site de plantation aux Philippines, qui accompagne les communautés locales dans la création d’habitats pour des espèces menacées telles que le pithécophage des Philippines et le crocodile des Philippines.

Grassy hill in foreground with city behind
A photo of a Philippine Eagle soaring in the sky, wings stretched out

Sauvons le pithécophage des Philippines

Par le biais de notre collaboration avec la Philippine Eagle Foundation pour protéger le pithécophage des Philippines, nous nous engageons à assurer la survie de cette espèce menacée et de la biodiversité qu’elle représente, mais aussi à encourager l’utilisation durable des ressources forestières pour le bien des générations futures.


Le pithécophage des Philippines, emblème du pays, est l’un des aigles les plus rares au monde. Désormais considéré comme en danger critique d’extinction par l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), ce rapace ne compte plus que 400 paires à l’état sauvage. Tous les jours, les activités humaines menacent les pithécophages et la forêt, leur unique maison.


Malheureusement, l’exploitation illégale des forêts et l’abus des ressources entraînent la disparition des espaces qui les abritent, et on estime qu’au moins un pithécophage des Philippines est tué chaque année. À mesure que leur habitat est rasé, les pithécophages s’éloignent de leur terrain de chasse habituel à la recherche de proies. Ces oiseaux rares et majestueux sont endémiques aux Philippines. Perdre cette espèce signifierait aussi perdre une précieuse part de l’héritage biologique du monde.

À la rencontre des communautés

Moraharivo, Madagascar

Nos partenaires de plantation dans la région du fleuve Betsiboka se concentrent sur la restauration de ses précieuses mangroves. Les estuaires du Betsiboka étaient autrefois entourés de mangroves composant une variété d'habitats pour des espèces végétales et animales uniques. Pendant des siècles, les Malgaches ont dépendu des poissons et crustacés vivant dans ces écosystèmes comme sources d'alimentation durables. Les racines profondes des palétuviers sont également essentielles pour stabiliser la côte et réduire l'érosion.

  • Type de reforestation : Mangrove
  • Taille du site : 872 hectares
  • Arbres par hectare : 10 000
  • Hectares restaurés en 2021 : 20
  • Carbone séquestré par hectare : 840 tonnes métriques
  • Total estimé de carbone séquestré : 16 800 tonnes métriques
OnePrintOneTree_Madagascar
OnePrintOneTree_Mozambique

Mahubo, Mozambique

Situé dans le district de Boane, le site de Mahubo présente une superficie d'environ 82 km. Le village local compte plus de 100 000 habitants, dont la plupart dépendent de l'agriculture à des fins de subsistance. La région a connu une perte considérable de ses forêts de mangrove en raison de la surexploitation du charbon et du bois. Canva restaurera une superficie d'environ 20 hectares en plantant plus de 200 000 palétuviers, en particulier les espèces indigènes de Rizhopora, Ceriops et Bruguiera.

  • Type de reforestation : Mangrove
  • Taille du site : 645 hectares
  • Arbres par hectare : 10 000
  • Hectares restaurés en 2021 : 20
  • Carbone séquestré par hectare : 840 tonnes métriques
  • Total estimé de carbone séquestré : 16 800 tonnes métriques

Kitiligini, Kenya

Au nord de Nairobi, la capitale du Kenya, se trouve le village de Kijabe en lisière de la vallée du Grand Rift. Cette dernière est réputée pour son terrain sec et ses forêts afromontagnardes. Au Kenya, ces forêts uniques abritent de nombreuses communautés pastorales qui dépendent de l’écosystème local pour subvenir à leurs besoins et soutenir l’économie. En raison d’une déforestation principalement liée à la fabrication de charbon de bois, les terres sont fortement dégradées. Nos partenaires de restauration utilisent plusieurs méthodes de reforestation, notamment la régénération naturelle assistée (RNA) pour aider à reconstruire la zone.

  • Type de reboisement : afromontagnard
  • Taille du site : 1 493 hectares
  • Arbres par hectare : 2 500
  • Hectares restaurés en 2021 : 20
OnePrintOneTree_Kenya
OnePrintOneTree_AquinBay

Aquin Bay West, Haïti

Les activités de coupe excessive de bois de chauffage et de matériaux de construction ont décimé les forêts de mangrove le long des côtes d'Haïti. La pollution, l'augmentation du niveau de la mer et les ouragans jouent également un rôle dans la menace de la santé des écosystèmes de la mangrove en bloquant ou en perturbant le flux de marée. La reforestation de la côte orientale est une étape indispensable non seulement pour le bien de l'écosystème, mais aussi pour la santé et la sécurité des communautés locales. Planter des mangroves permettra de protéger la population locale des forces destructrices des ouragans qui frappent trop souvent Haïti.

  • Type de reforestation : Mangrove
  • Taille du site : 338 hectares
  • Arbres par hectare : 10 000
  • Hectares restaurés en 2021 : 9
  • Carbone séquestré par hectare : 840 tonnes métriques
  • Total estimé de carbone séquestré : 7 560 tonnes métriques

Philippines

Au début du siècle dernier, 70 % du territoire philippin était boisé, mais ce pourcentage a rapidement diminué pour atteindre environ 18,3 %. Cette situation, due en grande partie à la déforestation et à la dégradation des sols, a eu des conséquences dévastatrices sur la biodiversité. Chaque année, plus de 123 000 hectares de forêt sont détruits aux Philippines, et les forêts restantes pourraient disparaître d’ici 2036.

Riches de plus de 20 000 espèces endémiques, les Philippines sont reconnues comme l’une des 17 nations qui, ensemble, abritent les deux tiers de la diversité biologique de la planète.

Dans cette optique, et compte tenu de l’importance des Philippines pour la famille Canva (notre plus grande équipe délocalisée est basée à Manille), nous avons décidé d’agir. Grâce à ce programme, la communauté Canva peut faire la différence dans le monde entier, à commencer par chez nous.

OnePrintOneTree_By the numbers
Guillemet
« Mon père m'a appris que si tu coupais ta forêt, elle reviendrait pour te détruire. Tu auras beau jeter ton harpon, tu ne toucheras que de la pierre. Je protège cette forêt. Certaines personnes viennent et tentent de nous voler nos arbres, alors je leur dis ceci : vous devrez emporter mon cadavre. La forêt est bien trop vitale pour notre village. Si nous pouvons survivre seuls en exploitant nos terres, sans avoir à dépendre d'autres endroits, c'est parce que nous protégeons la forêt. »

Jean Zamanjisy

Chef d'Antanamarina, Madagascar

Questions fréquentes

Non, nous ne plantons pas physiquement nos arbres nous-mêmes. Pour cela, nous collaborons avec Reduce. Reuse. Grow. Inc. (RRG), une entreprise de développement durable en tant que service qui mène des programmes visant à compenser les impacts des secteurs de l’impression, des biens de grande consommation et des technologies.


RRG gère le processus de plantation des arbres en notre nom. En travaillant dans ces pays, Canva contribue non seulement à la lutte contre le changement climatique en plantant des forêts et des mangroves qui piègent le carbone, mais nous offrons également des avantages écologiques et sociaux aux populations locales.


Nos partenaires dans ces efforts de restauration veillent à employer des habitants de la région pour la plantation et l’entretien des forêts, donnant ainsi un nouvel élan à l’économie locale.

RRG gère le processus de plantation des arbres en notre nom en sélectionnant les lieux les plus appropriés, partout dans le monde. Nous diversifions nos lieux de plantations chaque année.

Nous avons choisi ces sites car ils nous permettent d’optimiser les avantages environnementaux que nous offrons tout en ayant un impact positif sur les résidents des régions où nous plantons des arbres.


Il est essentiel de s’engager et de travailler aux côtés des villages et communautés locales afin que les efforts de reforestation réussissent et s’inscrivent dans la durée. Nos partenaires font appel à la méthodologie « Employer pour planter », qui profite aux membres des communautés locales concernées par votre commande. Grâce à un emploi stable, les villageois défavorisés peuvent enfin accéder aux produits de première nécessité tels que l’alimentation, un abri, des vêtements ou des médicaments, et, à terme, bénéficier d’une forêt saine qui subvient aux besoins de leur communauté.

Notre programme continuant à se développer, nous introduirons, en collaboration avec RRG, de nouveaux sites de restauration dans le monde entier.

RRG veillera à la plantation d'arbres indigènes appropriés au site. Nos partenaires ne planteront ni n'introduiront aucune espèce invasive. Parfois, les sites comprendront la plantation d'un pourcentage d'espèces agroforestières pour une utilisation durable par la communauté.

Cela dépend de la région dans laquelle nous plantons. Il s'agit soit de pépinières commerciales, soit de la collecte directe des graines. Pour la première année, la plupart de nos graines seront collectées par les villageois locaux dans les forêts restantes à proximité. S'il est nécessaire de compléter les graines collectées, des graines sont achetées auprès des banques de semences locales auxquelles nous pouvons faire confiance. Toutes les semences de Canva sont cultivées dans des pépinières locales spécifiques aux partenaires de restauration afin d'assurer des taux de qualité et de germination.

La majorité des projets générés par les commandes d'impression de Canva se trouvent sur le territoire gouvernemental, sous l'autorité directe de la communauté locale. Certains de nos projets d'agroforesterie à petite échelle en Haïti se situent sur des terres privées appartenant à des agriculteurs.

Les arbres appartiennent aux communautés locales qui participent activement à la restauration de leur forêt régionale. Exception est faite lorsque des arbres d'agroforesterie sont plantés sur des terres appartenant à des producteurs locaux. Dans ce cas, les agriculteurs sont propriétaires des arbres et des revenus qu'ils en tirent.

RRG dispose d'un réseau de partenaires de restauration qui travailleront avec des membres de la communauté locale pour recruter des équipes de plantation. Notre objectif est de planter des arbres et de lutter contre l'extrême pauvreté. Des tâches seront confiées aux membres de ces communautés qui vivent sous le seuil de pauvreté afin de leur offrir, à eux et leurs proches, une source fiable de revenus.

Les différentes méthodes de plantation que nous utilisons incluent la régénération naturelle simple ou assistée, les boules de graines, la pépinière de semis, les transferts de racines nues et la plantation de propagules de mangrove.

Dès que possible. Parfois, il faudra attendre jusqu’à trois mois avant que votre arbre soit dans le sol. Cela dépend du pays auquel votre arbre est attribué et de la saisonnalité pour la plantation.

Nous faisons tout notre possible pour nous assurer que les forêts que nous plantons deviennent permanentes et durables.


À cette fin, nos partenaires de restauration travaillent soigneusement avec tous les niveaux du gouvernement pour obtenir des accords écrits désignant les sites de restauration comme étant protégés à perpétuité et nous n'effectuons pas de plantations dans les zones d'exploitation forestière. Leurs équipes engagent des villageois locaux pour planter les arbres afin qu'il y ait une incitation économique à assurer le bon déroulement du projet de restauration, et ils fournissent également aux villageois locaux des sources de combustible alternatives (poêles à bois sec et poêles solaires paraboliques à haut rendement énergétique) qui réduisent et/ou éliminent leur dépendance au charbon de bois. Enfin, ils embauchent des gardes forestiers au sein de la main-d'œuvre. En effet, l'un de nos partenaires de plantation, Eden Restoration, a récemment créé un fonds de dotation pour les gardes forestiers, dans le cadre duquel un pourcent du prix de chaque arbre est versé dans un fonds pour la surveillance et la protection à long terme des sites de reforestation.

Un pourcentage de mortalité des semis et des propagules est inévitable. RRG a découvert que la mortalité n'est plus pertinente lorsque la régénération naturelle commence à se produire et commence à démultiplier son effet. Au sein des sites de mangrove, la régénération naturelle dépasse généralement de 200 % le nombre de plants d'origine. Il en va de même pour les sites de forêts décidues sèches de Madagascar.

Le 1er août 2022, nous avons atteint les 2,4 millions d’arbres plantés. Ce chiffre ne cesse de croître à mesure que nous nous engageons à planter davantage d’arbres.

Non. Nous nous approvisionnons en papier auprès de sources durables, indépendamment de nos projets de reforestation.