Comment devenir photographe en 2019 ?

canva, photographie, photographe, entreprise

Vous ne savez pas comment vous lancer en tant que photographe indépendant ? Ce guide permettra à tous les futurs photographes de mieux appréhender cette nouvelle activité et de savoir comment créer sa société en ligne.

canva_photographie_photographe

Aussi, pour devenir photographe professionnel indépendant, vous devez déterminer quel est votre statut, et créer votre entreprise. En photographie, on distingue 2 types d’activité :

  • La photographie artistique : les tirages doivent être signés et ne peuvent pas être reproduits à plus de 30 exemplaires. Le photographe est rémunéré par des honoraires et la cession de ses droits d’auteur, qui donne lieu à l’établissement de notes d’auteur.
  • L’activité commerciale : le photographe fournit une prestation de service, pour laquelle il est rémunéré. Il ne détient pas de droits d’auteur sur les photographies. C’est en principe le cas de la photographie sociale (mariage, scolaire, etc.).

Pour rappel, il est toléré pour un photographe amateur de céder ses droits d’auteur sur des photographies artistiques, à titre exceptionnel. Toute activité commerciale est interdite. Attention, si vous exercez l’activité de photographe professionnel sans avoir créé votre entreprise, vous risquez des sanctions administratives. Suivez le guide pour éviter les erreurs !

Le photographe auteur ou photographe artisan ?

canva, photographie, photographe, artisan, artiste, entreprise

Plusieurs statuts peuvent s’appliquer aux photographes : le photographe auteur, et le photographe artisan. Il faut y ajouter celui de photo-journaliste, qui fait l’objet d’une réglementation particulière. Le statut de photographe auteur concerne les auteurs de photographies artistiques. Il n’est pas possible de vendre directement des prestations à des particuliers avec ce régime. Les photographes auteurs étaient assujettis ou affiliés à l’Agessa, la sécurité sociale des auteurs et diffuseurs. Depuis le 1 er janvier 2019, les rémunérations perçues doivent être déclarées à l’Urssaf. La protection sociale est équivalente à celle des salariés, tout en versant cotisations moins importantes. Au niveau fiscal, le photographe auteur est imposé au régime BNC (bénéfices non commerciaux). Le statut de photographe artisan encadre les activités photographiques commerciales.

Le photographe artisan dépend de la sécurité sociale des indépendants, moins protectrice, et est imposé au régime BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). Il doit s’immatriculer au Répertoire des métiers et connaît des obligations comptables accrues. Il est possible de cumuler les deux statuts. Les régimes sociaux et fiscaux seront alors appliqués en fonction du type de rémunération (droit d’auteur ou prestation de service).

Quelle forme juridique pour une entreprise de photographie ?

canva, photographie, photographe

Tout d’abord, vous pouvez choisir d’exercer en nom propre, en créant une entreprise individuelle. Les formalités de création sont allégées : il suffit d’immatriculer l’entreprise auprès du greffe. C’est la forme juridique de de prédilection du photographe auteur.

En principe, l’entrepreneur a une responsabilité illimitée : les créanciers pourront se rembourser sur son patrimoine personnel. Pour y remédier, l’entrepreneur peut opter pour une EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée). Les formalités de création sont plus contraignantes, mais seul le patrimoine spécialement affecté peut être touché.

L’entrepreneur individuel peut choisir le régime de la micro-entreprise (anciennement auto-entreprise) s’il est en dessous de certains seuils de chiffre d’affaires. L’auto-entrepreneur bénéficie d’avantages fiscaux, comptables et en termes de formalités.

On peut aussi décider de créer une société : dans ce cas, la responsabilité de l’entrepreneur est limitée à l’argent apporté dans la société. Pour exercer seul dans une société, il faut choisir entre le statut d’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) et SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle). Les dirigeants d’EURL sont soumis au régime social TNS (Travailleurs Non Salariés) et donc à la sécurité sociale des indépendants. Les dirigeants de SASU sont assimilés salariés pour la protection sociale, ce qui implique des cotisations plus importantes et des prestations plus avantageuses.

Le statut juridique peut être changé en cours d’activité pour s’adapter aux besoins de l’entreprise.

Notez que depuis le 1er janvier 2019, tous les créateurs d’entreprise ont droit à l’Acre (Aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise). C’est une exonération de certaines charges sociales pour les 12 premiers mois d’activité, si le revenu professionnel est inférieur à 40 524 euros.

Quels moyens pour diffuser mes photographies ?

canva, photographie, photographe, diffusion

Vous souhaitez diffuser vos photos en ligne et êtes à la recherche du site idéal pour les publier ? Il est vrai qu’Internet est un vaste océan où tout photographe digne de ce nom saura trouver son bonheur… à condition de savoir où chercher !

Dans un premier temps, il est impératif de favoriser les principaux réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Instagram, largement renommés, afin que la diffusion de vos photographies atteigne le plus grand nombre de personnes. Vous pouvez également tabler sur d’autres réseaux sociaux, moins connus mais qui gagnent à l’être de plus en plus. C’est le cas notamment de certains réseaux sociaux chinois comme QZone et Baidu Tieba qui pourront permettre à votre travail de gagner le coeur du continent asiatique.

Dans un second temps, vous pouvez choisir de vous tourner vers des sites spécialement dédiés à la gestion et au partage de photos en ligne comme Flickr, Tumblr et bien d’autres encore…! Certains fabricants très célèbres comme Nikon ont même choisi de mettre à la disposition des artistes un site internet sur lequel ils peuvent partager leurs productions.

Cet article vous a convaincu ? N’hésitez plus et lancez-vous :  LegalVision est là pour vous accompagner dans toutes vos démarches !

 

 

Article écrit par Diane Orain, Juriste chez LegalVision

 

Votre arme secrète pour créer de magnifiques designs