Top 3 des tactiques pour réussir votre entretien d'embauche

canva, entretien, embauche, emploi, travail

Note : Cet article invité a été écrit par Jeff Carlotti du blog Ma carrière en main.

canva_emploi_embauche_entretien

Vous êtes stressés avant, pendant et/ou après un entretien d’embauche ? Vous ne savez pas ce que le recruteur attend de vous ? Vous ne parvenez pas à obtenir des propositions ? Si vous vous posez ces questions, alors cet article est fait pour vous ! Vous allez y découvrir des techniques de vente, de marketing et de communication appliquées à la recherche d’emploi. Ces techniques vont vous aider, non seulement à sortir du lot afin de maximiser vos chances d’obtenir le poste, mais aussi à vivre beaucoup plus sereinement cet exercice qu’est l’entretien d’embauche qui, comme tous les exercices, s’apprend aisément quand on a la bonne méthode !

1. Identifiez quel est le vrai besoin du recruteur

canva, recrutement, entretien d

Avant de maîtriser cet exercice, je pensais qu’il ne fallait surtout pas faire de vagues en entretien d'embauche, savoir rester discret. je pensais qu'il fallait juste se contenter de répondre aux questions posées par le recruteur en bon petit soldat. Je pensais que mon diplôme suffisait à m’ouvrir toutes les portes comme je l’avais si souvent entendu dire. Mais non !

Il existe un ouvrage indispensable pour se familiariser à l'exercice de l'entretien d'embauche ; il s'agit du livre Sachez vous vendre d’Olivier Warrot  Je l’ai lu et mis en application. J’ai obtenu 3 réponses positives pour un CDI en moins de 3 mois. Mais par quel miracle ? Tout simplement grâce cette méthode :

La méthode exposée consiste à se comporter en entretien d’embauche comme un médecin qui doit diagnostiquer un patient malade. Le médecin, c’est vous. Le patient malade, c’est l’entreprise qui a un poste à pourvoir. L’idée est donc de prendre la main sur l’entretien d’embauche en posant vous-même les questions. Cela de façon à comprendre en quoi consiste réellement le poste à pourvoir.

Mais comment savoir quelles questions poser ?” allez-vous penser? Prenez l’offre d’emploi. Regardez ce qui est demandé (par exemple : avoir un bac+5) et tournez le besoin sous forme de question : “Pourquoi avez-vous besoin d’un bac+5 plutôt que d’un bts ?” Vous obtiendrez ainsi de précieuses informations sur ce en quoi consiste vraiment le poste en question.

2. Décidez de poursuivre (ou non) l’entretien

canva_entretien_recrutement_1

Permettez-moi de vous partager une de mes expériences. Octobre 2013, me voilà boulevard de l’Océan pour un entretien chez Onet Logistique. Face à moi : le responsable du bureau d’études, le directeur des opérations et le directeur de la filiale. Je ne me laisse pas démonter. Je pose mes questions. Je fais la lumière sur toutes mes interrogations. Il s’agit d’un poste en bureau d’études. Aucune expérience est nécessaire car le responsable me fera monter en compétences. Tout est au vert. Je décide donc de continuer l’entretien.

Mais pourquoi est-ce que je vous raconte cela ? Tout simplement parce qu’Olivier Warrot, l’auteur du livre Sachez vous vendre conseille de refuser un poste si vous vous rendez compte que vous n’avez pas le profil ou que vous prenez conscience que :

  • vous n’avez pas les compétences requises
  • ou que les tâches à réaliser ne vous plaisent pas
  • ou encore que l’environnement de travail ne vous correspond pas
  • voire même que vous ne partagez pas les valeurs de l’entreprise

Agir de la sorte vous responsabilise et bâtit votre confiance professionnelles à venir.  Vous devez être acteur de votre vie professionnelle, de vos choix et pour cela, il importe de savoir assumer ses désirs, ses attentes. Ne subissez pas votre carrière de façon passive, apprenez à maîtriser votre recherche d’emploi ! 

Vous êtes libre d’accepter ou de refuser un poste. Vous êtes responsable de votre réussite. Vous acceptez un poste qui ne vous correspond pas ? Alors vous êtes responsable des impacts négatifs que cela aura sur votre quotidien.

Voyons à présent comment maximiser vos chances d’avoir le poste si vous décidez de continuer l’entretien.

3. Montrez que vous répondez au besoin de manière atypique

canva, entretien d

Il est temps maintenant de passer la main au recruteur pour qu’il puisse poser lui aussi les questions qu’il a préparées afin de se rassurer sur le fait que vous êtes une personne compétente, qui s'intégrera bien dans le service et qui ne partira pas au bout de 6 mois. Vous allez donc apprendre ici à faire des réponses qui captent l’attention du recruteur, la retiennent et laissent une trace dans son esprit après votre passage.

Si, par exemple, le recruteur vous demande si vous avez l’esprit d’équipe, réfléchissez à un exemple passé permettant de prouver que vous avez cette compétence et commencez votre réponse en utilisant la technique de Nicole Licciardi, coach professionnelle spécialisée en communication “C’était où ? C’était quand ?” pour plonger directement dans le vif du sujet et capter l’attention du recruteur. “En 2013, chez Toyota, …”.

Puis continuez de raconter votre exemple en utilisant la méthode STAR :

  • S pour décrire la situation, c’est-à-dire le contexte qui nécessite la création du poste : “...l’usine a connu une très forte augmentation de la demande client et a augmenté sa production de voitures.
  • T pour décrire les tâches, c’est-à-dire les missions relatives au poste : “Il fallait donc un ingénieur pour diminuer l’augmentation du nombre de pièces défectueuses qui augmentait avec le nombre de voitures produites et qui représentait un coût financier pour l’usine.
  • A pour décrire les actions, c’est-à-dire les actions que vous avez menées à ce poste : “J’ai co-construit avec les opérateurs de production un indicateur qui nous a permis d’identifier le défaut le plus récurrent et de comprendre son origine.
  • R pour décrire les résultats, c’est-à-dire les résultats que vous avez obtenus : “Nous avons résolu le problème à l’origine de ce défaut et fait gagner à l’usine 25 000 € par an.

La structure de la méthode STAR vous permet d’être concis et permet au recruteur de suivre le fil de votre discours. De plus, le fait d’utiliser des résultats chiffrés (si possible) va marquer l’esprit du recruteur et laisser une trace dans son esprit. Si vous n’avez pas de résultats chiffrés, utilisez des résultats quantitatifs concrets (rédaction d’un rapport Excel, Word, etc.).

Une chose importante n'affirmez pas que vous détenez ladite compétence, laissez le recruteur le déduire. Cela aura beaucoup plus d'impact. De plus, le fait de lui avoir raconté une histoire lui permettra de la répéter en interne, faisant du recruteur votre meilleur commercial.

Conclusion

Vous avez pu voir que sortir du lot en entretien d’embauche est une question de méthode et d’état d’esprit. Entraînez-vous chez vous avant de passer à la pratique en situation réelle. Apprenez d’abord à faire des réponses avant d'apprendre à poser des questions, c'est le meilleur moyen d'aiguiser votre confiance et votre conscience professionnelles !

Votre arme secrète pour créer de magnifiques designs