Analyse de concurrence : les meilleurs outils du web

canva, concurrence, analyse

L'analyse de la concurrence est une action récurrente qui permet de suivre les faits de nos concurrents et ainsi, calibrer au mieux votre positionnement. Voici les meilleurs outils à connaître pour une analyse concurrentielle réussie !

canva, concurrence,

Qui sont nos concurrents ? Quel est leur positionnement ? Comment communiquent-ils ? Qu’est-ce qui marche ou ne marche pas pour eux ? Tout savoir sur notre environnement concurrentiel est un vrai plus. Aujourd’hui, il existe une multitude d’outils qui nous permettent de tout savoir sur eux.

Il y a principalement 4 critères à analyser :

  1. Leur référencement naturel
  2. Leurs réseaux sociaux
  3. Leur trafic
  4. Les outils et technologies qu’ils utilisent sur leur site web

Selon l’activité et le marché, nous pourrons également analyser la stratégie publicitaire ou encore la stratégie de conversion client.

1. Analyser le référencement de nos concurrents

Le référencement naturel est un des principaux canaux d’acquisition de clients. Il permet d’obtenir du trafic depuis Google de façon automatique. Bien travaillé en amont, c’est un gain de temps et d’argent important.

Le référencement ou SEO (Search Engine Optimization) fonctionne avec 4 grands piliers :

  1. L’aspect technique de la conception d’un site web
  2. L’expérience utilisateur
  3. Le contenu
  4. Les recommandations externes

Pour chercher des informations sur nos concurrents, il y a quelques outils gratuits qui vont fortement nous aider. Commençons :

Yooda insight

canva, yooda

capture d'écran de l'outil d'analyse de Yooda Insight

Yooda insight est un outil freemium qui va nous permettre d’identifier les mots-clefs positionnés dans les résultats de recherche de nos concurrents. Concrètement, l’outil nous donne les mots-clefs positionnés, leur position, la page de destination, le trafic potentiel SEO du mot-clef et du site globalement

Yooda Insight est un outil formidable pour savoir ce qui marche pour nos concurrents. Par exemple : pour l’analyse d’un site e-commerce, nous allons pouvoir identifier le produit qui fonctionne le mieux en se basant sur la page la mieux positionnée.

Wordcount tools et la commande site:nomdedomaine

Google se nourrit principalement de contenu. Il déteste les sites qui ne sont jamais mis à jour. Une bonne stratégie de référencement repose donc une grande partie sur du contenu. Plus un site contient de mots et de pages, mieux il sera référencé. Mais le plus important, c’est surtout d’avoir plus de mots et plus de pages que nos concurrents pour leur passer devant plus facilement.

Wordcount tools est une extension chrome gratuite permettant de compter le nombre de mots sur une page web. Attention, il faut compter seulement le contenu de la page et non le contenu du header, footer ou sidebar. Une fois réalisée une moyenne par page, il faut alors essayer d’avoir plus de mots que les concurrents. En général, 1000 mots est un minimum. La commande tapée dans Google site:nomdedomaine permet de connaitre le nombre de pages indéxées par Google pour un site web donné. Là encore, il faut que nous ayons plus de pages indéxées que nos concurrents. Un moyen simple d’ajouter plus de pages passe par le blogging.

SEO Quake

SEO Quake est également une extension Chrome gratuite. Très utile pour réaliser des mini audits, nous pouvons principalement l’utiliser pour identifier les balises titles et meta-descriptions utilisées par nos concurrents.

Les balises title et meta-description sont les titres et descriptions d’une page visible uniquement dans les résultats de recherche. Il s’agit d’un critère très important pour Google. Un concurrent travaillant son référencement aura pris un grand soin à choisir les mots employés dans ces balises. Les mots-clefs utilisés dans ces balises sont jugés comme très importants par nos concurrents. Il est crucial de les intégrer dans notre stratégie de positionnement.

Un autre outil plus puissant mais aussi plus complexe nous permet de trouver plus d’informations : Screaming Frog SEO Spider.

Majestic SEO

canva, majestic

Capture d'écran du site Majestic

Là, on parle de référencement externe. C’est le 4 ème pilier du référencement : les recommandations. Pour Google, plus de sites web parlent de nous et plus nous sommes populaires ; ils nous récompensent alors par un meilleur référencement. Comment sait-il qu’un site parle de nous ? Les liens.

Quand un site web fait un lien vers notre site web, c’est une recommandation. Dans le jargon SEO, c’est un backlink (lien retour).

Plus un concurrent a de backlinks de qualité, plus il aura un bon référencement naturel. Il est très important de savoir où il trouve ces backlinks pour pouvoir en ajouter vers notre propre site web.

Majestic SEO permet d’analyser le profil de lien d’un concurrent. Il s’agit d’un outil freemium très limité dans sa version gratuite. Pour plus d’informations, utilisez leur extension chrome, voilà également un outil similaire : Backlinks Checker.

2. Analyser les réseaux sociaux de nos concurrents

Qu’est-ce qui va nous intéresser dans les réseaux sociaux de nos concurrents ? Principalement, l’activité de leur communauté et leur façon de communiquer.

Fanpage Karma

canva, fanpage karma

Capture d'écran du site Fanpage Karma qui fournit un ensemble de metrics précis de l'activité sur les réseaux sociaux.

Fanpage Karma est un outil puissant pour analyser une page Facebook. Avec un compte gratuit, nous pouvons même faire un comparatif entre plusieurs pages Facebook. Les metrics analysées nous permettent de connaitre :

  • Le nombre de fans
  • Les meilleurs jours et horaires de publications
  • Les supports les plus postés
  • Le nombre de publications moyen par jour
  • Les publications populaires
  • L’engagement des fans

Tout un ensemble de metrics que nous allons pouvoir utiliser pour gérer notre propre page Facebook.

KeyHole

Keyhole est un outil très similaire à Fanpage Karma. La version gratuite est beaucoup plus limitée mais cet outil permet l’analyse des pages Twitter et Instagram également. Ces outils vont nous donner beaucoup de metrics à utiliser mais pour analyser les réseaux sociaux de nos concurrents, le plus simple est d’aller directement sur leurs pages pour voir ce qu’ils font.

3. Analyser le trafic de nos concurrents

Nous avons déjà pu utiliser Yooda Insight pour connaitre approximativement le trafic organique de nos concurrents. Maintenant, c’est le trafic global qui nous intéresse. Quel est le canal d’acquisition principal de nos concurrents : les réseaux sociaux, le référencement, les médias, les emails, la publicité... ? Voilà le genre d’information très difficile à trouver.  Il existe pourtant un outil qui peut nous aider.

Similar Web

canva,similar web

Capture d'écran du site Similar web, outil d'analyse de trafic

Similar Web est un outil assez fiable qui permet d’identifier le canal d’acquisition principal de nos concurrents et de connaitre le trafic mensuel approximatif. Il permet également de savoir quel réseau social apporte le plus de trafic sur le site. Le site est accompagné d’une extension chrome pour gagner du temps.

Le seul petit bémol, l’analyse ne fonctionne qu’avec des sites ayant un assez gros trafic.

4. Analyser les outils de nos concurrents

Nous venons de voir une panoplie d’outil, nous savons maintenant qu’il en existe des milliers et qu’ils sont essentiels à une bonne stratégie webmarketing. Il est donc important d’identifier les outils qu’utilisent nos concurrents pour réussir.

Built With

Built With est un outil gratuit très complet pour tout savoir sur la conception d’un site web. Nous allons pouvoir tout savoir, par exemple :

  • L’hébergement utilisé
  • Le CMS utilisé
  • L’outil d’emailing utilisé
  • La plateforme de publicité utilisée
  • Bien d’autres informations selon le marché

Le détecteur de thème Wordpress

Wordpress est le CMS qui propulse plus de 32% des sites web dans le monde. Il fonctionne avec des thèmes, des designs préconçus que nous pouvons ensuite personnaliser à souhait. Parfois, un autre site web (concurrent ou non) utilise un thème que nous apprécions ; avec cet outil, nous pouvons identifier le thème utilisé mais aussi les plugins. Un autre moyen d’en savoir un peu plus sur les technologies utilisées par nos concurrents.

En conclusion

Nous devons être en veille concurrentielle quotidiennement. Heureusement, des outils puissants et gratuits peuvent nous prêter main forte. Il y a beaucoup à analyser et à suivre selon le secteur d’activité. En combinant la puissance de ces outils, nous pouvons connaitre 90% des faits et gestes de nos concurrents. Le principal étant de trouver ce qui marche pour eux mais aussi ce qui ne marche pas.

Votre arme secrète pour créer de magnifiques designs