Comment vendre ses créations quand on est artiste ?

canva,communication digitale, artiste

Vos créations sont prêtes, vos supports sont activés et vous avez décidé de vendre certaines de vos oeuvres ? Il y a tout un processus à respecter pour y parvenir.

canva,communication digitale

Voici une petite histoire : un artiste crée ses œuvres dans son atelier. La famille et les amis l’encouragent à exposer son travail car tous s’accordent à dire qu’il a du talent. L’artiste motivé met aussitôt ses œuvres sur internet ou expose à des événements, persuadé que ses œuvres seront remarquées. L’artiste s’imagine déjà quitter son travail pour vivre de sa passion. Simple, en apparence...

En vérité, votre vrai travail vient tout juste de commencer. Comme une entreprise que vous venez de démarrer, 80% de votre énergie doit être mise dans la vente et la mise en marché de votre production, du moins, au début. Cette règle, même les artistes les plus talentueux n’y échappent pas.

En effet, le travail de l’artiste professionnel d’aujourd’hui n’est plus seulement de créer seul dans son atelier, mais de sortir dans le monde et de trouver les moyens de diffuser son œuvre. Cette dernière partie est ardue, particulièrement pour un artiste car il est perçu comme à l’opposé du processus créatif ; cela demande beaucoup d’humilité, d’écoute, mais demande surtout d’approfondir ses connaissances. Le jeu en vaut toutefois la chandelle car pour celui ou celle qui possède le feu sacré, le métier d’artiste a beaucoup à offrir.

C’est pourquoi nous avons bâti ce petit guide qui saura, nous l’espérons, vous guider vers les bonnes pratiques.

Diffuser ses créations : par où commencer ?

canva,communication digitale, diffusion

Qu’on le veuille ou non, l’œuvre d’art est un produit sur lequel on doit décider d’un prix, trouver un marché, commercialiser et vendre, surtout si l’on souhaite en vivre. Il faut donc se former sur les lois du marché de l’art et la vente avant de se lancer, ce qui n’est pas facile, puisque les formations en vente pour artistes sont (à tort !) mal perçues. Après tout, l’art est au-dessus des lois du marché, pas vrai ? Vous avez raison, l’art obéit à des lois bien particulières, mais l’artiste doit ruser et fournir des efforts s’il veut réussir dans ce domaine et diffuser au plus grand nombre son talent. Pour vendre ses oeuvres, l'artiste doit savoir identifier son marché et pour ce faire, plusieurs étapes sont à suivre.

Etape 1 : déterminez ce qui vous rend unique 

Avant de savoir qui sont vos clients et où ils sont, vous devez tout d’abord définir votre identité :

Qu'avez-vous d'unique ?  Quels sont vos avantages par rapport aux autres ?  Quelles sont vos facilités créatives ? Avez-vous un style ? Si oui, à quelle cible correspond-il ? Existe-t-il une phrase qui vous caractérise ? (écrivez-la, cela vous aidera pour la suite).

canva,communication digitale

Si vous savez en quoi votre travail est unique, il sera plus facile de définir votre cible. Par exemple : si votre travail artistique est très intense, coloré, excentrique, vous pourrez déduire que la clientèle qui aura tendance à aimer votre art seront des personnes audacieuses, extraverties, avec un goût pour l'originalité. Il peut s'agir de propriétaires d’entreprises dynamiques, de designers, d'artistes, de gens aimant les lieux branchés, etc

À l’opposé, si vous aimez peindre des bateaux ou la mer, il peut être pertinent de cibler les propriétaires de bateaux, de marinas, de ports, les amateurs de voyages en mer, etc.

Etape 2 : à qui vendre ?

Quelle est la démarche la plus saine, d’après-vous : créer et adapter son art à des acheteurs potentiels, ou faire en sorte que les acheteurs potentiels nous trouvent ? C’est ici que l’artiste se démarque de la micro-entreprise. Au lieu de vous adapter à votre clientèle, il s'agit de trouver la clientèle qui s'adaptera le mieux à votre travail. Faites le portrait complet de votre acheteur idéal !

canva,communication digitale

1. Catégories et clients potentiels

Commencez par définir les contours de vos clients potentiels. Un artiste peintre aura par exemple 3 catégories de clients potentiels :

  1. Le particulier (collectionneurs, amateurs d'art...) : ciblez le sexe, l'âge, la catégorie socioprofessionnelle, activité, localisation, loisirs, passions...
  2. L’entreprise : plus grands budgets, collections d'arts, décoration intérieure et extérieure de bâtiments, avantages fiscaux. Généralement, ces acheteurs potentiels investissent dans l’art pour 3 raisons : la collection d’entreprise, la décoration de leur espace de travail et les cadeaux d’entreprise.
  3. Le professionnel (designers d'intérieurs, design industriel, architectes, designers de mode, home staging, agents immobiliers...) qui feront affaire avec vous pour combler l'attente de leurs propres clients. Il faut voir cela comme un partenariat professionnel.

Déterminez les catégories auxquelles votre client idéal appartient, puis définissez son portrait type avec le plus de détails possible : 

  • Sexe, âge, lieu de résidence 
  • Revenus
  • Profession
  • Intérêt / hobby
  • Où peut-on les trouver ?
  • Achètent-ils des œuvres? (Si  oui, fréquence, type, budget)

2. Le sondage

Voici quelques trucs de pros pour vous aider à mieux cerner votre client idéal.

Premièrement, pour savoir qui aime vos œuvres, partez de ceux qui vous connaissent et/où vous ont déjà acheté une oeuvre. Au-delà de votre famille et vos amis, à qui avez-vous vendu, qui avez-vous touché ? Sauriez-vous en faire un portrait précis ? Eu seconde approche, le sondage peut vous aider. Celui-ci devrais avoir 5 questions maximum. Le sondage est une méthode rapide et efficace qui vous permet de répondre à toutes les questions que vous vous posez à propos de votre client idéal. Plusieurs outils de sondage gratuits existent comme Google Forms ou SurveyMonkey

canva,communication digitale, sondage

L'outil Google Form vous permet de faire et envoyer des questionnaires/sondages facilement.

  • Exemples de questions à poser dans votre sondage : 

Aux anciens clients : âge, sexe, profession. Comment avez-vous découvert mon art ? Qu'est-ce qui vous a donné envie d'acheter cette oeuvre en particulier ? Quels sont vos préférences artistiques ?

Aux nouveaux clients : achetez-vous des œuvres dans un cadre professionnel ou personnel ? Quel prix seriez-vous prêt à mettre pour une œuvre ? Est-ce que vous achetez sur un coup de coeur ou dans une recherche précise ? Si par recherche, quelle est l'intention première ? Ce que vous devez retenir, c’est que les gens aiment aider ou donner leur opinion. Vous pouvez donc envoyer le sondage en disant: "j’aurais besoin de ton aide" OU "j’aimerais avoir ton avis". De plus, cela vous permet de vous introduire dans le marché d’une façon douce et professionnelle, qui n’engage rien d’autre que l’avis de personnes que vous estimez. Cette technique peut aussi vous permettre de recueillir des contacts que vous pourrez solliciter par la suite avec une offre qui répond exactement à leurs besoins.

Étape 3 : adaptez votre approche

A présent, vous connaissez mieux votre client cible, mais chaque client a des besoins différents. Vous devez adapter votre communication à la demande. Pour cela, cherchez en priorité à faciliter la vie de votre client potentiel en essayant de toujours se mettre à sa place. Voici 2 exemples d’artistes qui ont appliqué toutes les étapes précédentes, et voyons comment vous pourriez les appliquer à votre situation.

Cas n°1

Style de création : oeuvres figuratives, voitures

Marché cible : amateurs/collectionneurs de voitures anciennes

Besoins des clients : aimeraient avoir une œuvre de leur voiture de collection préférée

Slogan : "votre voiture en peinture !"

Lieu de diffusion : événements regroupant les amateurs de voitures anciennes

Cas n°2

Style de création : oeuvres de grand format, style abstrait et coloré

Marché cible : nouveaux propriétaires de maison et appartements

Besoins des clients : pressés, recherchent de conseils en décoration

Incitatif : conseil, installation professionnelle à domicile ou location/vente

Lieu de diffusion : salon 'maison et objet', magazines déco, blogs de designers, Pinterest

En résumé

  1.  Définissez votre identité et style de création.
  2. Trouvez votre niche et définissez-la.
  3. Quels sont les besoins de cette niche que vous pourriez combler ?
  4. Comment mieux cibler cette niche dans votre présentation ?
  5. Où se trouvent ces clients ? Comment puis-je les approcher ?

Étape 4 : affichez et diffusez votre travail

Il existe une foule de moyens pour se faire connaître ! Que ce soit virtuellement via internet ou en personne via des expositions, l’artiste d’aujourd’hui a l’embarras du choix en ce qui a trait à sa diffusion.

1. Déterminez la meilleure source de clients pour vous

Choisissez le moyen de diffusion avec lequel vous êtes le plus confortable et lancez-vous ! Si ça ne fonctionne pas, essayez à nouveau avec une approche différente, ou choisissez un autre moyen de diffusion qui marche bien pour vous. 

canva,communication digitale, reseaux

Quelques moyens de diffusion pour l’artiste d’aujourd’hui :

  • Médias sociaux
  • Publicité traditionnelle (print, radio, etc) 
  • Publicité Facebook 
  • Expositions / Galeries
  • Plateformes de diffusion
  • Google Adwords (achat mot-clé) 
  • SEO
  • Blog
  • Partenariats
  • etc

2. Affichez vos œuvres en ligne

Les artistes entrepreneurs développent une grande partie de leur activité sur internet. Un grand nombre d’outils simples à utiliser et souvent gratuits sont à la disposition de l’artiste qui souhaite se lancer. Ayez un site internet qui représente votre travail et mettra en valeur votre travail. Des sites comme Wordpress ou wix sont de bons outils gratuits pour l’artiste débutant sur le web.

Sinon, vous pouvez aussi afficher vos œuvres sur des plateformes comme Etsy, Shopify ou Art majeur. Une combinaison des deux, soit : avoir votre propre site internet ET afficher vos œuvres sur des plateformes reconnues, reste la meilleure stratégie. N’oubliez pas non plus les médias sociaux qui vous aideront à attirer du traffic sur votre boutique en ligne.

canva,communication digitale,artiste

Diffuser son contenu sur Instagram est un must-do !

3. Soignez votre image

Pour soignez votre image, des outils comme Canva permettent de créer de beaux visuels sur vos médias sociaux et des bannières publicitaires à mettre sur votre site internet ou en vitrine d’exposition. 

 4. Récoltez les contacts

Au fur et à mesure que vous développez votre activité, assurez-vous de lister les contacts que vous récolterez via votre site internet (pop up) ou sur vos médias sociaux dans une base de données. Vous pourrez ainsi envoyer des messages et promotions par la suite à votre communauté. Des outils gratuits comme Mailchimp vous permettent de récolter jusqu’à 20.000 contacts gratuitement. 

Les 3 conseils indispensables qu'un artiste doit suivre

  1. Ne tombez pas dans le piège de l’artiste qui a du talent mais ne met pas assez d’effort dans sa diffusion. Consacrez autant d’effort à la diffusion de votre œuvre que dans la pratique elle-même, surtout au début. Les deux (la création et la diffusion) représentent les deux faces d’une même pièce, ne l’oubliez pas ! 
  2. Soyez en contrôle de votre carrière et ayez des objectifs clairs. Informez-vous, soyez en contact avec d’autres artistes, galeristes et professionnels des arts visuels. Activez-vous sur les médias sociaux, informez-vous auprès des artistes qui réussissent…Bref, prenez votre destin en main.
  3. Formez-vous ! Il existe plusieurs ressources aujourd’hui pour les artistes qui désirent se former en techniques de vente. 

 

En bref, créez, diffusez et osez vendre !

 

 

 

*Article écrit par Hélène Leblanc, en collaboration avec Artxterra.com

Votre arme secrète pour créer de magnifiques designs