Les 5 clés pour réussir votre campagne d'emailing

5-cles-reussir-campagne-emailing

Aujourd'hui,  on vous partage les cinq règles indispensables pour réussir votre campagne d'emailing.

canva - emailing - marketing

Comme en témoigne votre boîte de réception, les marques sont loin d’avoir abandonné l’email pour atteindre les consommateurs. Et ce n’est pas prêt de changer car d’après une étude Mailjet, l’email est considéré par plus de 80% des consommateurs français comme le canal qui sera le plus utilisé sur les 10 prochaines années.

Alors pas question de négliger sa stratégie emailing ! Mais pour une campagne d'emailing efficace, quels sont les leviers de performance à activer ? On vous dit tout dans cet article avec 5 bonnes pratiques faciles à mettre en place pour réussir votre campagne emailing.

Sélectionnez les couleurs avec soin

D’après une étude Kissmetrics, les couleurs augmentent la reconnaissance de marque de 80%.  Pour commencer, assurez-vous donc bien que les couleurs respectent votre charte graphique. Cela permettra à vos lecteurs de reconnaître votre marque en un seul coup d’oeil et ainsi d’augmenter la confiance accordée à votre communication.

Ensuite, il est important de savoir que les couleurs influencent inconsciemment l’état d’esprit et les émotions des lecteurs. Porteuses d’une symbolique, les couleurs ne doivent donc pas être choisies à la légère car elles vont impacter la manière dont vos contacts percoivent votre message. Par exemple, la couleur bleue créé un sentiment de calme et de confiance et convient parfaitement pour représenter un sujet qui exige fiabilité et sécurité. Il existe de nombreuses ressources sur la symbolique des couleurs et les aspects psychologiques associés, consommez-les sans modération !

Entre les couleurs correspondant à votre charte graphique et celles qui vont réussir à bien véhiculer votre message, nous vous recommandons toutefois de faire attention à ce que votre email reste lisible. Pour cela, il vous faut choisir une palette de couleurs harmonieuses. Et si vous avez déjà été confronté à la situation, vous savez que ce n’est pas chose facile. Mais rassurez-vous, il existe des outils pour vous aider. Par exemple, le site Coolors.co vous permet d’élaborer facilement une palette cohérente de couleurs.

canva - emailing- palette couleurs
capture d'ecran du site coolors.co

Humanisez le contenu de vos emails  

Les spécialistes du marketing peuvent désormais appliquer de nombreuses variables de personnalisation à leurs emails. Même si cela reste une bonne pratique, il ne s’agit pas uniquement d’insérer le prénom du destinataire dans l’objet de l’email, technique dont les consommateurs sont déjà largement habitués. Aujourd’hui, les clients attendent beaucoup plus. Ils veulent bénéficier d’une expérience individualisée et privilégiée.

La segmentation est indispensable pour personnaliser vos emails. Vous pouvez utiliser les données que vous avez récoltées à propos de vos contacts lors de leur inscription ou via votre CRM, et mieux cibler les personnes en fonction de leur localisation, de leurs préférences ou encore de leur historique d’interaction avec la marque. Vous pourrez alors aller jusqu’à adapter les offres de produits que vous proposez au sein de l’email en fonction de chaque profil client.

Vous l’avez compris, nous vous recommandons vraiment d’humaniser votre campagne emailing pour faire en sorte que chaque destinataire ait l’impression que l’email reçu a été conçu spécialement pour lui. Vous augmenterez ainsi le taux d’engagement de vos consommateurs.

Valorisez vos call-to-action

Un call-to-action (ou CTA pour les intimes) est un bouton qui a pour objectif d’inciter le lecteur à effectuer une action précise, par exemple une inscription ou un achat. Élément déterminant pour augmenter votre taux de conversion, il est donc indispensable de valoriser le call-to-action au sein de votre email.

Ce dernier doit être visible au premier coup d’œil par le lecteur, pas question de lui faire chercher ! Pour cela, vous devez prendre en compte sa position, sa taille et sa couleur. Le call-to-action sera plus efficace s’il ressort graphiquement et s’il se trouve au-dessus de la ligne de flottaison (délimite ce que l’utilisateur voit sans avoir à utiliser la barre de défilement). Au niveau du wording, le message à l’intérieur du bouton doit être un verbe d’action court et concis.

canva - emailing-vinoboxx

Dans l’idéal, nous vous conseillons de n’insérer qu’un seul CTA dans votre email en fonction de l’objectif principal de votre communication. Pourquoi ? Parce qu’en invitant le lecteur à ne réaliser qu’une seule action donnée, vous éviterez de créer de la confusion et vous faciliterez ainsi l’expérience utilisateur. Si vous devez toutefois en proposer plusieurs, il vous faudra donner un poids visuellement moins important aux CTA secondaires.

Respectez le ratio texte/image

Le ratio texte/image correspond à la proportion d’images et de textes qui composent votre email. Le ratio idéal dans un email est estimé à 60% de textes et 40% d’images. Malheureusement, beaucoup de marques, quelle que soit leur taille, ne prennent pas en compte ce ratio lors de la création de leur newsletter.

Ce ratio est notamment important pour la bonne délivrabilité de vos emails. Rappelons que la délivrabilité d'un message désigne sa capacité à parvenir à ses destinataires en boîte de réception principale. En effet, les filtres anti-spam des clients de messageries tels que Gmail ou Yahoo pénalisent les emails qui contiennent uniquement des images. La raison est que beaucoup de spammeurs envoient des emails de masse remplis d’images et sans aucune ligne de texte rédigée. On parle alors d’emails « full-image ».

Autre problématique : beaucoup de clients de messageries n’affichent pas les images directement à l’ouverture de l’email mais demandent aux destinataires de les télécharger s’ils souhaitent les faire apparaître. Si votre email ne contient que des images, vous prenez donc le risque que rien ne s’affiche et donc de perdre des abonnés.

Améliorez vos emails grâce à l’A/B testing

Si vous avez suivi nos conseils, votre email devrait maintenant être prêt : vous avez des couleurs qui appuient votre message, un contenu personnalisé, des call-to-action engageants et un ratio texte/image équilibré. Et pourtant, vous devez encore et toujours vous demander comment faire pour perfectionner votre email et optimiser sa performance. La solution ? L’A/B testing !

L’A/B testing consiste à envoyer plusieurs versions du même email à un échantillon de votre liste de contacts. La version générant les meilleures statistiques est ensuite automatiquement envoyée au reste de la liste. Cela vous permet donc de déterminer la version de l’email la plus efficace. Voici par exemple quelques éléments à tester :

  • Votre objet : Texte uniquement ou emojis ? Avec ou sans personnalisation ?
  • Votre call-to-action : Quelle couleur utiliser ? Quel est le meilleur wording ?
  • L’expéditeur : Choisir un expéditeur réel (un account manager) ou fictif (la mascotte de votre entreprise) ?

Quelle que soit la variable que vous testez, attention à toujours garder les autres variables constantes si vous voulez être en mesure de comparer les statistiques. Si, par exemple, c’est l’objet que vous voulez tester, le call-to-action et l’expéditeur doivent être exactement les mêmes dans les deux versions de votre campagne.

canva - mailing - ab testing

Ce qu’il faut retenir

Pour réussir votre campagne emailing, voici donc les 5 conseils simples à mettre en place que vous devez garder en tête :

  • Assurez-vous non seulement que les couleurs respectent votre charte graphique, mais également qu’elles véhiculent le bon message.
  • Personnalisez le contenu de votre email pour faire en sorte que chaque destinataire ait l’impression que l’email reçu a été conçu spécialement pour lui.
  • Valorisez votre call-to-action afin d’inciter le lecteur à passer à l’action et ainsi augmenter votre taux de conversion.
  • Respectez le ratio  60% de textes et 40% d’images afin d’améliorer la délivrabilité de votre campagne.
  • Consommez l’A/B testing sans modération afin de déterminer les meilleures variables et ainsi optimiser la performance de vos emails.

Et voilà, vous êtes désormais prêt(e) à envoyer une campagne emailing réussie ! 😉