E-commerce : créer son site de vente en ligne avec moins de 100€

canva, site, ecommerce

Comment monter votre e-commerce en quelques clics et à moindre frais ? Canva vous donne les bonnes pratiques et quelques écueils à éviter pour assurer le succès de votre boutique en ligne !

canva, site, ecommerce

En 2018, la France comptait environ 182 000 sites e-commerce actifs et plus de 37,5 millions de cyber-acheteurs. Ces chiffres, en constante progression depuis les débuts d'Internet, montrent à quel point il est devenu crucial de se poser la question du commerce électronique, quelle que soit son activité.

Il convient toutefois de bien appréhender le sujet, en définissant notamment ses besoins, capacités et objectifs, avant de se lancer tête baissée dans la création de son e-commerce. Voici quelques conseils et astuces pour vous lancer en évitant les pièges du commerce sur Internet !

1. Définir ses besoins en terme de e-commerce

Avant de démarrer votre activité de vente en ligne, posez-vous les bonnes questions.

  1. Quelles sont mes ressources ? Créer son e-commerce n'est pas forcément onéreux, mais vous demandera un investissement certain. Qui dit vente en ligne, dit préparation et expédition de commandes ! Outre la gestion de la livraison, il vous faudra également passer de nombreuses heures à gérer votre offre, l’apparence de votre boutique ainsi que son référencement. Assurez-vous d'avoir le temps et/ou les ressources disponibles pour vous y consacrer, sans quoi votre activité a peu de chances de décoller. Si vous avez déjà une activité physique par exemple, peut-être que la simple présence d'un site vitrine (site présentant votre activité et renvoyant vers votre commerce) suffira à combler les attentes de vos clients et prospects. Vendre sur Internet n'est pas une finalité en soi, à partir du moment où l'on a une activité déjà pérenne ; et il existe de nombreuses possibilités d'être visible sur la toile sans pour autant devoir créer une boutique Internet !
  2. Comment se porte le marché, qui sont les concurrents ? Une fois que votre projet est confirmé, ne vous dispensez pas d'une petite étude de marché, voire d'un business plan complet. Comment se porte le marché sur lequel vous souhaitez vous lancer ? Quelles sont les opportunités, les menaces ? Qui sont les clients ? Qui sont les concurrents ? Quels sont leurs points forts et leurs points faibles ? Que pouvez-vous apporter et en quoi votre offre se différenciera-t-elle de celle de vos compétiteurs ?...  Autant de questions qu'il ne vous faudra pas négliger, et qui vous permettront de bien définir votre offre et votre plan d'action, ainsi que la meilleure façon de présenter vos produits à vos futurs clients. Ces indications seront autant d'informations clés lorsqu'il vous faudra travailler sur l'ergonomie et l'apparence de votre boutique en ligne, ainsi que sur la communication et le référencement de cette dernière !
    E-commerce : faire une étude de marché comme pré-requis au lancement de votre site

    Ne vous passez pas d'une étude de marché avant de lancer votre boutique !

  3. Quel outil choisir ? Enfin, une fois que votre projet est bien établi, explorez les différentes solutions qui s'offrent à vous. Gardez en tête qu'il existe une multitude de façon de faire du commerce sur Internet, et que toutes ne correspondent pas forcément à vos besoins. C'est pour cette raison que les étapes précédentes sont essentielles ; elles vous permettront de faire le tri et de choisir l'option la plus pertinente pour votre commerce. Faites le tour et prenez le temps de comparer les plateformes. La plupart proposent des démonstrations gratuites, n'hésitez pas à les tester avant de valider votre choix. S'il n'est pas très compliqué de créer sa boutique, la migrer une fois celle-ci ouverte peut devenir un vrai casse-tête. Autant prendre le temps en amont plutôt que de devoir faire marche arrière dans quelques mois !

2. Choisir sa plateforme e-commerce

Lorsque l'on n'a pas le budget pour faire développer son site marchand en propre, on peut se tourner vers les éditeurs de solutions disponibles en ligne, qui proposent des solutions e-commerce à moindre coût. On distinguera 2 types de solutions : les solutions clés en main, qu'il vous suffira de customiser ; et les plateformes CMS (Content Management System ou système de gestion de contenu en français), un peu plus complexes, mais qui offrent davantage d'options de personnalisation.

Les plateformes clés en main

Pour les plus novices et si vous n'avez que peu de temps à y consacrer, les plateformes clés en main sauront vous séduire par leur simplicité d'utilisation. Notez que ces systèmes facturent en général un abonnement mensuel pour la création, l'hébergement et la mise à disposition de votre boutique, auxquels il faudra parfois ajouter une commission prélevée sur les ventes.

Shopify

C'est sans doute la plateforme e-commerce clé en main la plus répandue et la plus complète. Son utilisation est foncièrement simple, il ne vous faudra que quelques heures pour monter votre boutique ! Les options de personnalisation sont nombreuses, vous pourrez ensuite suivre vos statistiques, et le centre d'aide est relativement performant. L'abonnement mensuel démarre à 29$ (un peu moins de 26 euros) pour monter et héberger votre boutique en ligne, et un maximum de 2% de commissions vous sera prélevé sur les ventes générées. Nous avons dédié un article entier sur la création de boutique sur Shopify, de A à Z.

Shopify - E-commerce, comment creer sa boutique en ligne pour moins de cent euros - Virginie Delage - Blog de Canva

Shopify - l'une des plateformes clé en main les plus connues

Wix

Longtemps décrié pour le mauvais référencement de ses sites sur Google, Wix a considérablement amélioré ses performances et ses outils ces dernières années. Sur le même modèle que Shopify, Wix propose des solutions de sites marchands clés en main, au design épuré et sans commission. Les forfaits pour les sites marchands débutent à partir de 16,50 euros par mois.

Wix - E-commerce, comment creer sa boutique en ligne pour moins de cent euros - Virginie Delage - Blog de Canva

La plateforme Wix

Wizishop

A l'image des deux précédentes plateformes, Wizishop se caractérise par sa simplicité de création. Répondez à quelques questions, créez vos produits, ajoutez les moyens de paiements et modes de livraisons puis enfin choisissez votre nom de domaine et créez vos conditions générales de vente. Votre boutique est prête ! Wizishop propose enfin un accompagnement gratuit qui donne les bases du marketing en ligne. Utile lorsque l'on débute ! Premiers forfaits dès 37 euros/mois (hors taxe), plus 2% de commission sur les transactions.

Wizishop - E-commerce, comment creer sa boutique en ligne pour moins de cent euros - Virginie Delage - Blog de Canva

Wizishop pour créer son e-commerce

Il existe encore d'autres plateformes clés en main, parmi lesquelles on retiendra weezbe, e-monsite, Clicboutic. Oxatis, Oasis e-commerce ; et bien d'autres. Prenez le temps de faire votre propre étude de marché et de choisir l'outil qui répondra le mieux à vos pré-requis.

Une petite mise en garde toutefois : attention à ne pas vous laisser berner par les solutions dites gratuites ou à très bas coût - en général l'addition arrive un peu plus tard et n'en est que plus salée. Privilégiez enfin les outils qui vous donnent accès à votre propre nom de domaine !

Créer son e-commerce avec un CMS

Un peu plus complexe pour qui n'a jamais géré de site, les CMS vous permettront d'aller beaucoup plus loin dans la personnalisation de vos boutiques. A la différence des plateformes citées ci-dessus, il vous faudra d'abord vous doter de votre propre nom de domaine et hébergement avant d'installer votre CMS, qui sera l'outil de création de votre boutique. Les coûts seront donc ceux du domaine et de l’hébergeur (comptez une cinquantaine d'euros pour l'année), ainsi que des modules et thèmes éventuellement payants que vous y adjoindrez.

Sachez qu'il existe de nombreux thèmes et extensions gratuits, permettant de se lancer à moindre frais. Il est d'ailleurs préférable de débuter avec ces modèles, et d'attendre d'avoir une idée plus précise du résultat que l'on souhaite obtenir pour basculer sur des thèmes plus évolués et donc payants !

Prestashop

Le premier et le plus connu des outils de création de sites e-commerce. Très complet, Prestashop compte de très nombreux utilisateurs dans le monde, ce qui n'est pas négligeable lorsqu'il s'agit de trouver de l'aide. De nombreux professionnels travaillent avec cet outil, notez également que vous trouverez sans difficulté des agences spécialisées dans la gestion et la création de site sur Prestashop.

Prestashop - E-commerce, comment creer sa boutique en ligne pour moins de cent euros - Virginie Delage - Blog de Canva

Prestashop - CMS de création de boutique en ligne

Magento

Autre référence des CMS e-commerce, Magento est toutefois plus complexe à appréhender. Si vous êtes novice, n'hésitez pas à vous offrir une formation de quelques heures sur cet outil. Mais si votre budget ne vous le permet pas, sachez que la communauté utilisatrice est ici aussi relativement importante, ce qui vous permettra de trouver de l'aide sur les forums et groupes dédiés le cas échéant.

Magento - E-commerce, comment creer sa boutique en ligne pour moins de cent euros - Virginie Delage - Blog de Canva

Aperçu du CMS Magento

Woocommerce sur Wordpress

On ne présente plus la star des CMS, Wordpress. Avec plus de 18 millions de sites, Wordpress est de loin le CMS Open Source le plus répandu et le plus puissant au monde. Il offre de telles options de personnalisation que de grands acteurs tels que le New York Times utilisent cette plateforme pour leur site ! Pour créer votre boutique avec Wordpress, il vous faudra passer par un petit pluggin (une extension) : Woocommerce. Pour cette solution encore, les options sont telles que vous pourrez presque faire tout ce que vous voulez, mais il vous faudra y passer du temps ! Mieux vaut le savoir avoir de commencer...

Woocommerce- E-commerce, comment creer sa boutique en ligne pour moins de cent euros - Virginie Delage - Blog de Canva

Woocommerce, le pluggin marchand du CMS Wordpress

Et pourquoi pas les Market place ?

Si malgré tout, ces plateformes vous semblent trop complexes, pourquoi n'exploreriez-vous pas l'option des Market Places ? La plupart des gros sites marchands ou les plateformes comme Etsy proposent aux petits commerçants (physiques ou non) de pouvoir héberger et commercialiser leur offre sur leur site ; en échange d'une commission sur le chiffre d'affaire généré, et d'un abonnement mensuel pour quelques uns. C'est le cas d'Amazon, de Cdiscount, de la Fnac et tant d'autres... Certains proposent également la gestion de la logistique et de la livraison. Une bonne alternative qui peut permettre de commercialiser ses produits sur Internet sans avoir besoin de déployer sa propre boutique. Attention toutefois, ces sites ont un volume d'offres tel, qu'il vous faudra trouver une façon de vous démarquer pour avoir une chance de toucher quelques-uns des millions de visiteurs qui surfent chaque jour sur ces sites !

Quelques conseils pour votre boutique en ligne

Votre besoin est défini, vous avez choisi l'outil pour monter votre plateforme marchande. Suivez donc ces quelques conseils pour optimiser les performances de votre site !

Faites un tour de la concurrence

Vous n'êtes surement pas le seul à vendre vos produits sur Internet, et même si vous proposez des créations uniques, vous avez forcément de la concurrence indirecte.

Commencez par rechercher via les moteurs de recherche le libellé des produits que vous commercialisez, et voyez quels sites apparaissent en premier. Il vous faudra travailler votre référencement pour obtenir de pareilles places dans le classement de Google, et ne sous-estimez pas le travail que cela représente pour se placer parmi les premiers !

Faites ensuite un tour sur les sites les mieux placés. Regardez la façon dont les produits sont mis en avant, quelles sont les promotions en cours, quels services sont proposés etc. Surtout, faites une étude des prix ! Cela vous donnera de bonnes indications pour positionner votre offre.

Soignez le parcours client

La première des choses à laquelle penser lorsque l'on crée son site marchand, c'est le parcours client. Tout l'enjeu sera en effet d'amener le visiteur d'un point A (son entrée sur le site) au point B (la validation de sa commande). On parle aussi d'UX, User Experience, pour désigner l'expérience d'un visiteur sur un site. L'objectif est de rendre son expérience la plus agréable possible, de façon à ce que le visiteur finalise sans mal sa commande. Autrement dit, il faut qu'il s'y retrouve facilement et comprenne aisément comment accéder aux différentes catégories, produits et sections du site.

Ayez en tête ce principe de base : votre objectif étant de convertir vos visiteurs en clients, il vous faudra limiter au maximum le nombre de page entre le début de la visite et la validation du panier ! Le parcours client agit en effet comme un entonnoir sur vos visiteurs, vous perdrez ainsi plusieurs d'entre eux à chaque étape, c'est à dire à chaque fois qu'un nouveau clic (changement de page) sera nécessaire pour se rapprocher de la validation de commande. C'est ce qu'on appelle le tunnel de conversion, qu'il faudra donc optimiser au maximum !

Pensez également que l'entrée sur le site ne se fait pas toujours par la page d’accueil. Certains visiteurs arriveront directement sur une fiche produit quand d'autres entreront par une catégorie. Un seul mot d'ordre, clarté et simplicité !

Adaptez votre design au parcours client

Vous avez compris que l'essentiel de vos efforts doit porter sur le parcours client, travaillez alors votre design. C'est en effet sur celui-ci que repose la lisibilité et la clarté de navigation de votre site. Pour vous aider, pensez à tous les outils que Canva peut vous offrir ! Créez des icônes, utilisez les bannières web, créez des entêtes pour votre boutique... Canva propose en effet les gabarits standard Internet (rectangle, bannière, skyscraper...) et des formats spécifiques (icônes et bannières boutique) pour vos shops et vos mises en avant de produits.

Vous souhaiterez surement mettre en avant certains produits plutôt que d'autres. Pour inciter les visiteurs à les consulter, placez vos produits stars sur des emplacements judicieux : en haut à droite par exemple, plutôt qu'en bas de page ! Plus vous limiterez le "scroll" (c'est à dire l'action de faire défiler la page vers le bas) pour accéder aux produits ; plus vous augmenterez les chances que le visiteur clique sur le produit.

Intégrez des call-to-action (CTA)

Cela peut paraitre évident, et pourtant. Les boutons d'appels à l'action, appelés "call to action" ou "CTA", sont parfois illisibles, voire inexistants ! Évitez donc de faire des figures de style en ce qui concerne le libellé des boutons. Il ne s'agit pas de littérature, mais bien de vendre vos produits ! Des formules claires et simples comme "Voir l'offre", "Ajouter au panier", "Acheter cet article", sont la plupart du temps employées par les gros e-commerçants et ce n'est pas un hasard. faites de même !

N'hésitez pas non plus à employer des couleurs flashy, et des polices d'écriture fortes pour vos boutons. Il ne s'agit pas de faire de votre site un sapin de noël, mais d'indiquer à l'internaute le chemin vers l'achat de la façon la plus évidente qui soit.

Offrez des services

Dernier point mais non des moindres, celui des services. Quoi de plus frustrant qu'un site ne proposant qu'un mode de règlement que vous ne possédez pas ! Si vous le pouvez, multipliez les options en ce qui concerne le paiement et la livraison. Vous n'en toucherez que plus de monde !

Pensez également à bien sécurisez votre site, les transactions et les données de vos clients. La plupart des plateformes clés-en-main incluent ce service dans leur offre, mais si vous passez par un CMS, il vous faudra sans doute le paramétrer vous-même.

Qui dit e-commerce, dit acquisition de trafic

Vous avez mis en place votre e-commerce ? Bravo ! Il ne ne vous reste plus qu'à générer du trafic sur celui-ci !

Il est en effet illusoire de croire qu'il suffit d'avoir un site pour vendre sur Internet. L'enjeu majeur du e-commerce est bien celui de l'acquisition de trafic. La statistique que vous devriez toujours avoir en tête est la suivante : il faut en moyenne amener 100 visiteurs sur un site pour réaliser 2 ventes. Et encore, celle-ci s'applique aux sites connus ou déjà bien installés !

Il vous faudra donc travailler activement sur la génération de trafic et sur la communication en général. A vous de voir quels leviers seront les plus pertinents et ceux avec lesquels vous serez le plus à l'aise. On notera parmi eux le référencement sur Google (SEO), qui pourra se faire naturellement si vous travaillez méticuleusement le contenu textuel de votre boutique notamment (mais pas que !) ; et le référencement payant (SEA) que vous pourrez activer avec un budget dédié en utilisant la plateforme de publicité Google Ads. Vous pourrez également vous appuyer sur les réseaux sociaux pour annoncer et promouvoir votre boutique, créer des partenariats avec d'autres marques ou encore utiliser l'affiliation pour inciter d'autres sites à mettre en avant vos offres.

Quoiqu'il en soit, n'oubliez jamais que la clé du succès de votre boutique réside dans la quantité et la qualité de trafic que vous serez susceptible de générer ! Pensez enfin que vos clients satisfaits sont vos meilleurs ambassadeurs. Les mettre en avant et les solliciter pour votre promotion peut être une bonne façon d'entrer dans une logique vertueuse d'acquisition de trafic !

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour créer une boutique en ligne efficace. Et pour vous simplifier les tâches promotionnelles, Canva met à votre disposition tous les templates et modèles nécessaires à la valorisation graphique de votre boutiques et vos autres éléments de marque.

Votre arme secrète pour créer de magnifiques designs