Comment utiliser le cercle chromatique (+modèles) ?

canva,cercle chromatique

Comment trouver les meilleures combinaisons de couleurs pour vos designs ? Tout simplement en utilisant le cercle chromatique, outil essentiel pour créer des harmonies et des palettes de couleurs réussies. Voici tout ce qu'il y a à savoir sur son utilisation !

canva,cercle chromatique

L’œil humain peut distinguer jusqu'à 350 000 couleurs et les outils graphiques numériques proposent presque autant de teintes. On comprend alors l'utilité de les classer dans un système : le cercle chromatique facilite la maîtrise des couleurs et leurs usages.

Le cercle chromatique est un outil de repère pour les artistes et designers. C'est grâce à lui que leurs créations peuvent dégager de si fortes valeurs ou émotions. Ce sont les couleurs, leurs relations et les mélanges qui attirent votre oeil, et donnent vie à l'ensemble.

La théorie des couleurs, ainsi que la connaissance de la symbolique sous-jacente de chaque teinte, vous aideront à manier le fameux cercle chromatique, et à en faire un outil précieux au service de votre imagination. 

1. Pourquoi utiliser un cercle chromatique ?

Utilisé en design, peinture, arts graphiques et numériques, le cercle chromatique permet d'avoir en visuel une grande diversité de couleurs. Cet outil initialement utilisé par les artistes est devenu, avec le développement des supports de communication, un incontournable des projets professionnels visuels. Logo, bannière, site web, supports publicitaires divers : le cercle chromatique est une base essentielle pour les visuels de marques.

Il se décline en différentes palettes de couleurs. On utilise par exemple un cercle chromatique dans les mêmes tons pour créer un objet graphique au rendu plus doux, dont les couleurs seront des nuances d'une même teinte.

Mais le cercle chromatique est aussi un bon indicateur pour parvenir à appareiller les couleurs. Il révèle les alliances qui seront du plus bel effet. Lorsqu'elles sont associées, les couleurs complémentaires, placées à l'opposé les unes des autres dans le cercle, servent à souligner un détail, elles servent à la mise en valeur. La couleur orange est par exemple complémentaire du bleu, ou encore le violet du jaune. Attention toutefois à ne pas abuser des contrastes produits par les couleurs complémentaires, ils doivent être utilisés avec parcimonie. Restez dans les mêmes tons ou, au contraire, jouez avec les contrastes, mais sans choquer la rétine !

2. Origine des 3 principaux cercles chromatiques

canva,cercle chromatique

Isaac Newton

S’il existe plusieurs versions du cercle chromatique, l’outil original a été conceptualisé pour la première fois par Isaac Newton en 1666 sous forme de roue. Grâce à ce procédé, il démontre que la lumière blanche est composée de faisceaux colorés, et qu’en faisant tourner une cercle sur lequel sont juxtaposés des rayons multicolores, on recompose la couleur blanche. Les notions de teintes et de classement des couleurs émergent alors, ouvrant le champ des explorations possibles.

Sur le cercle initial, Newton choisit d’utiliser les 7 couleurs de l’arc-en-ciel, sur un continuum spectral, en reliant le rouge au violet.

  • Le rouge
  • L'orangé
  • Le jaune
  • Le vert
  • Le bleu
  • L'indigo
  • Le violet

Michel-Eugène Chevreul

Cercle chromatique de Chevreul

Quelques années plus tard, Chevreul, chimiste français directeur de la manufacture des Gobelins, met à jour le contraste simultané des couleurs, et son effet sur la vision. Une couleur n’est pas stable d’un point de vue optique, mais influencée par son environnement colorimétrique direct. Concrètement, une même teinte peut paraître plus claire ou foncée, selon le fond sur lequel elle est située, ou selon les couleurs avoisinantes. Sa découverte l’amènera à travailler en précision et à produire un cercle chromatique composé de 72 secteurs. Ses recherches auront un impact significatif quant à l’usage harmonieux des couleurs complémentaires.

Johannes Itten

Itten élaborera ensuite une variante du cercle chromatique en incluant les couleurs primaires, afin de faciliter l’utilisation de l’outil par les peintres et les teinturiers. Le cercle chromatique de Itten, souvent pris en exemple, représente 3 catégories de couleurs :

  • Les couleurs primaires ou élémentaires : le rouge, le jaune et le bleu ;
  • Les couleurs secondaires : le vert, l'orangé, et le violet ;
  • Les couleurs tertiaires : le pourpre, le turquoise, l'indigo, l'ocre, le vert chartreuse et le vermillon.
Cercle chromatique de Itten, incluant les mélanges de couleurs

Cercle chromatique selon Itten

3. Composition du cercle chromatique et fonctionnement

Une représentation ordonnée des couleurs

Le cercle chromatique est donc une sorte de classement des couleurs sous forme de diagramme. Cette construction théorique structurelle facilite l’utilisation des couleurs, leurs mélanges et leurs associations.

Même s’il ne faut pas vous y limiter, il peut servir de repère dans vos créations et recherches graphiques.

Quelles couleurs composent le cercle chromatique ?

Les couleurs qui composent le cercle chromatique : rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet

On trouve sur le cercle chromatique les 12 couleurs dites “pures” ou franches”, c’est à dire parfaitement saturées, sans adjonction de blanc ou de noir. La saturation se rapporte à l'intensité d'une teinte, une couleur saturée paraîtra plus vive.

Les 3 couleurs primaires :

  • le bleu cyan (#00FFFF) ;
  • le rouge magenta (#FF00FF) ;
  • le jaune (#FFFF00).

Les 3 couleurs secondaires :

Si l'on mélange à proportions égales ces couleurs les unes avec les autres on obtient les couleurs secondaires :

  • L'orangé (#FFA500) en mélangeant le magenta et le jaune,
  • le vert (#008000) en mélangeant le jaune et le cyan,
  • le violet (#EE82EE) par un mélange de cyan et de magenta.

Les 6 couleurs tertiaires :

Les 6 couleurs tertiaires s'obtiennent quant à elles par un mélange entre couleurs primaires et secondaires.

  • Le pourpre : obtenu à partir de rouge et de violet,
  • Le turquoise : obtenu par un mélange de bleu et de vert,
  • L’indigo : est un mélange de bleu et de violet,
  • L’ocre : mélange de jaune et d’orange,
  • Le vert chartreuse : union du jaune et du vert,
  • Le vermillon : mélange de rouge et d’orange

Notion de température des couleurs

On peut scinder le cercle en deux parties : les couleurs chaudes et les froides. Ces couleurs sont appelées "chaudes" ou "froides" par convention et évoquent tantôt une énergie dynamique pour les tons rouges, tantôt une énergie apaisante dans les tons bleus. Car les couleurs ont un effet sur notre humeur, il existe à ce propos un code d'usage colorimétrique qui est interessant à maitriser. 

Les couleurs chaudes telles que le jaune, l’orangé, ou le rouge sont souvent évocatrices de dynamisme, de fougue, de joie.

Les couleurs froides, le bleu et le vert par exemple, suggèrent quant à elles un sentiment de sérénité, de calme, et on leur confère souvent des propriétés apaisantes. C’est pourquoi on suggère souvent de les utiliser lorsque l’on souhaite peindre le mur d'une chambre de bébé.

Cercle chromatique : couleurs chaudes et couleurs froides

Méthode : comment utiliser au mieux le cercle chromatique ?

Comme tous les outils à destination des peintres et des graphistes, le cercle chromatique ne doit pas vous limiter. C’est une base solide sur laquelle vous appuyer, une aide non négligeable, mais n’hésitez pas non plus à suivre votre intuition !

Comment naviguer sur le cercle chromatique pour obtenir la couleur parfaite ?

Certains outils en ligne comme le Cercle chromatique Canva vous offrent la possibilité d’explorer les teintes en maniant un curseur au sein du diagramme. Vous observez alors que les couleurs à leur saturation maximale se situent sur les extérieurs du cercle. Plus on va vers le centre, plus on ajoute de la lumière : c’est là que vous trouverez les couleurs pastel, ou les teintes plus douces et neutres.

Une fois la couleur de base choisie, vous pourrez travailler en finesse en déplaçant le curseur parmi les différentes nuances d’une teinte, et choisir celle qui vous convient parfaitement.

Outil roue chromatique Canva pour trouver la couleur idéale

Roue chromatique Canva

Comment choisir les bonnes combinaisons de couleurs ?

Pour un rendu harmonieux et contrasté, il existe trois principales combinaisons de couleurs qui marchent à tous les coups :

  • Associez des couleurs complémentaires, diamétralement opposées sur la roue chromatique, pour un effet visuel percutant ;
Palette de couleurs complémentaires

Source : Canva

  • Utilisez des couleurs monochromes afin de tirer parti des nombreuses nuances de la teinte choisie ;
Palette de couleur monochrome

  • Jouez avec des couleurs analogues pour donner de la profondeur et de la richesse à vos créations.
Palette de couleurs analogues

Source : Canva

Créez des palettes de couleurs élégantes et équilibrées

Pour garder une cohérence sur tous vos visuels, ou pour créer la charte graphique de votre marque, il est d’usage de réaliser une palette de couleurs. Vous pourrez ainsi vous y référer et la partager avec vos collaborateurs ; elle permettra de conserver une unité visuelle dans vos productions graphiques.

Palette de couleurs en dyade

On joue ici sur deux teintes phares, qui viendront se soutenir mutuellement et générer du contraste. Dans ce cas, on utilise généralement deux teintes complémentaires.

Palette de couleurs triadique

Ici, vous optez pour trois couleurs espacées de manière équilatérale sur le cercle chromatique. Tranché et plein de pep's, ce type de palette est audacieux et porte des projets au message fort.

Palette de couleur triade

Autres types de palettes

Il est également possible de créer une palette de 4 couleurs (tétradique) ou même plus. 

Palette de quatre couleurs créée avec Canva Color Wheel

Palette tétradique réalisée avec l'outil Roue Chromatique Canva

Les possibilités étant infinies, il faut faire attention à ne pas partir dans tous les sens au risque de diluer l'effet colorimétrique. Veillez également à utiliser un outil générateur de palettes pour conserver un rendu visuellement agréable ! 

 

 

 

*Article écrit par Sarah Bessette et Aurélie Fessard

 

Votre arme secrète pour créer de magnifiques designs